Interview
News

3 questions à un œuf pourri jeté au salon de l'agriculture

Par Stagiaire / vendredi 3 mars 2017 03:55
John, quelque minutes après son lancer - © Freepik
À quelques jours de la fermeture du Salon de l'Agriculture, rencontre avec John, un des œufs pourris qui ont animé la semaine.

Vous avez toujours voulu devenir un œuf pourri ?

Tout à fait. Et depuis tout petit, je savais que c'était même l'unique but de ma vie. J'ai grandi dans un ferme où l'on est sélectionnés en fonction de notre côté « spécial » et on nous forme à devenir la Royal Eggs Force, l'unité d'élite des œufs pourris volant.

Vous regrettez d'avoir été lancé pendant le salon de l'agriculture ?

Pas du tout. Vous savez, être lancé au Salon de l'Agiculture est un immense honneur pour nous. On se prépare et on s'entraîne dur pour ça. C'est un peu la coupe du monde de lancer d’œufs pourris pour nous. Tous les œufs n'ont pas cette chance. Certains finissent lancés sur de vulgaires concerts de rock ou dans des émissions de Cyril Hanouna.

Qui était votre cible ?

J'ai été lancé en direction d'un homme politique qui visitait le salon. Un problème de trajectoire m'a fait manqué ma cible. Je me suis finalement écrasé contre une barrière. C'est un échec personnel terrible pour moi. J'avais passé de nombreuses heures à préparer cette mission sur un simulateur de vol. Je me sens comme une merde aujourd'hui.

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Pas encore de commentaires
Commentaires
No comments yet.