News

Le tricot de rue : le nouveau vandalisme

Par La reine de l'info / mardi 7 mars 2017 02:38
- ©
À Caen, quatre étudiantes en sciences politiques ont fondé une association pour améliorer l’espace urbain en pratiquant le tricot de rue.

Margot, Mathilde, Cécile et Agathe ont créé les Héros du Quotidien, une association qui cherche à favoriser l’engagement citoyen et la cohésion sociale grâce au phénomène street art du « yarn bombing », c’est-à-dire, en décorant l’espace urbain avec des pièces tricotées (bancs, poteaux...).  

Le tricot, c’est un truc de grand-mère, non ?

Plus maintenant. Aujourd’hui le tricot, c’est tendance, c’est in, c’est up, c’est cool, c’est hashtag thuglife ! Le tricot devient même un moyen d’encourager les habitants à s’approprier leur quartier de manière créative et la cohésion sociale. Même si c’est plutôt dangereux de vouloir régler des conflits en donnant de grandes aiguilles pointues. Depuis le début de l’année, tous les mardis soir, vous pouvez aller à des cafés-tricot pour tricoter dans la bonne humeur.

Des tricots pour les arbres

Les 12 et 19 mars 2017, l’association investira la ville de façon concrète. Dans le cadre du mois de l’architecture, les arbres du centre-ville seront habillés de pull tricoté par les volontaires. Il est temps de penser à nos arbres. Avec ce temps de chien, ils ont froid et il faut les protéger des rhumes. Par contre, ça doit être un peu compliqué d’enfiler ce petit manteau.  

 

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Pas encore de commentaires
Commentaires
No comments yet.