Détournée
News

Un gros « boum » entendu dans une centrale nucléaire

Par Jean-Piere-Marie Curry / jeudi 9 février 2017 04:10
La centrale nucléaire de Flamanville - © Marc Ollivier / Ouest-France
Un son ressemblant à une explosion comme dans les films de Michael Bay a retenti dans la centrale nucléaire de Flamanville. La rédaction vous conseille de prendre les dispositions nécessaires pour réagir avec panique.

Si vous maîtrisez trop bien vos émotions, voici quelques conseils pour être sûrs de paniquer en cas de catastrophe nucléaire.

Courir en hurlant et en levant les mains au ciel

C'est la base. Pas la peine de formuler des consignes claires ni de mettre les mots dans l'ordre. Un simple « danger, courir, pomme de terre, aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah »  suffira.

Regarder BFM TV

En cas de trop plein de sang froid, 10 minutes de BFM TV augmentent de 600% le taux de stress et de panique. Donc pas de panique, vous allez bientôt pouvoir paniquer. 

Devenir pro-nucléaire

C'est souvent devant le fait accompli qu'on a la révélation. Certes, vous avez chaud, votre peau commence à se décoller derrières vos oreilles et vous sentez votre cerveau couler le long de votre cou. Mais vous voulez quoi ? L'autonomie énergétique, c'est pas cadeau.

Vivre dans un ascenseur

Le meilleur moyen de vous assurer que personne d'autre ne vous passera devant au moment de monter sur le toit et de rejoindre l'hélicoptère qui vous emmènera en lieu sûr pour une petite sauterie avec le président et plusieurs stars du show-business.

Appeler son patron pour l'insulter

Tout est perdu. Profitez en pour régler vos comptes avec votre patron, vos proches et les personnes qui vous ont fait du mal pendant votre enfance. Et n'oubliez aussi d'effacer votre historique de navigation.

Se déshabiller et se fabriquer un costume anti-radiation avec des bouteilles de lait vides

Si le lait renforce les os, les bouteilles de lait vous protégeront peut-être contre les vilaines radiations. Et en plus d'être protégé, vous serez en avance sur votre temps d'environ 50 ans avec votre costume. Par contre, comme tous les avant-gardistes donc finirez incompris et mourrez dans l'anonymat le plus complet.

Se placer au bord d'une route avec un panneau « la fin du monde est là »

En cas de fin de la civilisation du pétrole, privilégiez les bordures de pistes cyclable et de sentiers de randonnée.

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Pas encore de commentaires
Commentaires
No comments yet.